In Secta


La Compagnie des Femmes à Barbe, qui doit son nom à son goût prononcé pour les arts forains, souhaite faire revivre et réadapter un pan de l’histoire foraine. L’entresort IN SECTA, en exhibant des cires anatomiques de sexes féminins, masculins, et hermaphrodites rehaussés par des composition d’insectes, interrogera les rapports de l’homme du xxème siècle à sa sexualité.

Questions à l’Abbé Violet sur la sexualité : Entre 1925 et 1943, des femmes et des hommes écrivent à l’Abbé Violet, écclésiastique moraliste, pour lui confier leurs questions et leur vie sexuelle.

Gwen Aduh a souhaité mettre en parallèle les lettres d’hommes et de femmes qui confiaient leurs problèmes de sexualité adressées à l’Abbé Violet pendant l’entre-deux guerres, avec des cires malades envahies d’insectes.
Il a sélectionné douze de ces lettres à la fois poétiques et triviales, à la fois cultivées et naïves, et les a fait jouer par des comédiens sur le mode de la confession.

Ces enregistrements sont diffusés dans des confessionnaux pendant la visite de l’entresort IN SECTA.

CREDITS

Mise en scène
Gwen Aduh

Comédien bonimenteur
Gwen Aduh

Lettres enregistrées interprétées par
Aurélie de Cazanove, Yannick Jaulin, Charlotte Laemmel, Yann de Monterno, Miren Pradier, Jacques Ville

Scénographie
Michel Mugnier

Lumières
Boris Abalain

Costumes et composition des vitrines
Aurélie de Cazanove

Production-diffusion
Clémence Koudrine